A LA DÉCOUVERTE DU CACAO



Le cacao est l’un des nombreux miracles observés dans la nature et fait pâlir en comparaison les autres super-fruits. Il est plus protecteur que tout autre aliment et plus puissant que n’importe quel médicament de par sa richesse nutritionnelle.

Aujourd’hui il est surtout connu pour son rôle dans la production de chocolat et est apprécié pour son goût somptueux. Outre son goût subtil, la science porte de plus en plus d’intérêt à ce super- aliment. Jadis considéré par certains experts de la santé comme nocif pour la santé celui-ci s’est révélé au fil du temps extrêmement bénéfique pour notre corps. Plus particulièrement, le cacao présente des avantages significatifs pour le système cardiovasculaire et les fonctions cognitives.

Il semblerait bien qu’après l’eau, le cacao soit la substance la plus saine connue que tu puisses apporter à ton organisme et je vais te dire pourquoi.


Mais avant de parler de sa composition, que sais-tu vraiment du cacao ?

Le cacao, dont le nom est probablement dérivé du maya « kakaw » était traditionnellement utilisé et cultivé par les populations Mayas, Aztèques et Olmèques. Durant la civilisation précolombienne le cacao était souvent utilisé comme monnaie d’échange pour faire du troc, payer les impôts. Le cacao était réservé aux nobles et consommé dilué dans l’eau comme boisson. Les Aztèques diffusèrent le cacao jusqu’au Mexique.

Lors de la conquête du Mexique, les Espagnols découvrirent cette fameuse boisson qui par son amertume ne faisait pas l’unanimité. Ils transformèrent la recette en y ajoutant du sucre pour l’adapter à leur goût. Le cacao fut exporté en Europe après la colonisation où il connut un franc succès auprès des élites européennes. Mais de quoi parle-t-on lorsque l’on évoque le cacao ? On parle de fèves de cacaoyer qui est un petit arbre dont les fruits sont la cabosse. Une cabosse est une sorte de baie qui contient 15 à 40 graines ou fèves de cacao. Fraiches, ces fèves sont gluantes car entourées d’une pulpe blanche appelée mucilage.

Comment obtient on le “croquant de cacao cru” de Superzaliment ?

Les cacaoyers dont sont issues leurs graines de cacao proviennent d’une ferme artisanale située en Côte d’Ivoire. La récolte des cabosses se fait manuellement au moyen de crochets sous forme de lames ou avec un ciseau. Après cueillettes, les cabosses sont cassées manuellement afin d’y recueillir les fèves fraîches pourvues de leur mucilage. Une fois débarrassées de leur enveloppe, les fèves de cacao sont fermentées puis séchées naturellement au soleil afin de conserver toutes leurs propriétés nutritives. Elles sont ensuite décortiquées et concassées manuellement pour donner des éclats de cacao que superzaliment a nommé “croquants de cacao cru”.

Les vertus du cacao cru

Maintenant que tout cela te parait plus clair je vais te parler des composants des fèves de cacao. Le cacao est une excellente source d’énergie et d’antioxydants très puissants. Il contient 7 fois plus d’antioxydants que le chocolat noir traditionnel.

Le cacao a une haute teneur en minéraux : fer, potassium, phosphore mais surtout en magnésium (la plus haute source de magnésium alimentaire connue).

Les fèves de cacao contiennent un bon pourcentage de lipide (beurre de cacao).

Mais également de tryptophane (acide aminé) qui est le précurseur de la sérotonine (hormone du « bien-être et de la bonne humeur »). Tous deux sont intimement liés, car sans un niveau adéquat de tryptophane tu ne pourrais pas synthétiser de la sérotonine ce qui impacterait fortement ton humeur, ta santé et ta cognition. Mais je détaillerai cela prochainement.

Parmi les composés modifiant l’humeur présent dans le cacao, l’un est la phényléthylamine. Lorsque ce composé naturellement produit par le corps n’est plus en quantité suffisante dans le cerveau, une fatigue, dépression et léthargie apparait. Ce composé stimule le système nerveux et déclenche la libération de molécules à effet « détente » appelées endorphine. La théobromine est présente en grande quantité dans les fèves de cacao. Cette molécule est également impliquée dans la sensation de mieux-être en augmentant la production de noradrénaline et bloquant sa recapture. La noradrénaline est un neurotransmetteur qui joue un rôle dans les émotions, le sommeil, l’attention et l’apprentissage. La théobromine est stimulante car inhibe la fatigue.


Le cacao est l’une des sources les plus riches en polyphénols et est particulièrement abondant en flavonols. Ces flavonols notamment les catéchines et épicatéchines protègent non seulement les cellules de ton corps de mort prématurée mais elles contribuent également à réduire le risque de maladies mortelles.

Effet secondaires? Posologie?

A travers la description de sa composition j’imagine que tu sois tenté d’en consommer, non ?

Peut-être que comme moi tu as besoin, surtout en hiver, de te donner un petit coup de fouet, de booster ton humeur ou de te détendre. Ou bien que tu es sportif et tu as compris l’intérêt de l’épicatéchine et de la théobromine dans la vasodilation afin d’améliorer la circulation sanguine. Dans tous les cas, je te conseille d’éviter d’avaler le contenu du sachet d’un coup au risque de te retrouver dans des états d’euphories et d’énervement. Oui je saiiiiis on aime tous le cacao !

Mais ce super-aliment doit être consommé en petites quantités en raison de ces exceptionnelles propriétés, c’est-à-dire entre 5 et 10gr/jour de préférence fin d’après- midi entre 16h et 18h, moment de la sécrétion de sérotonine (apport par le cacao de l’acide aminé tryptophane, de fer et de magnésium nécessaire à sa synthèse).

A très vite !

Myriem Chikh

Experte en Nutrition Orthomoléculaire – Biochimiste – Référent SuperZaliment


Posts récents

Voir tout